Tous les lycéens peuvent suivre un enseignement optionnel en plus des enseignements obligatoires. L'enseignement optionnel peut être choisi en seconde,en première et en terminale. Il est évalué en

L’enseignement optionnel de danse

La réforme du lycée modifie le statut et les formes de l’enseignement dit auparavant « facultatif » : il devient un enseignement « optionnel ».
La première année de lycée a pour objectif de permettre aux élèves de préparer et de choisir leur voie en cycle terminal : technologique ou générale.
Ainsi les élèves de seconde générale et technologique suivent des enseignements communs afin d’acquérir une culture générale et des méthodes de travail et ils peuvent également choisir des enseignements optionnels

À quoi servent les enseignements optionnels ?

Les enseignements optionnels permettent de découvrir de nouvelles disciplines ou de poursuivre un enseignement déjà suivi au collège. Ces enseignements peuvent aider à choisir sa voie en classe de Première. Ils ne servent pas à se pré-orienter dès la Seconde.
Selon sa capacité de travail, ses centres d’intérêt et son projet d’études, l’élève peut choisir au plus deux enseignements optionnels :
Un enseignement optionnel général et/ou un enseignement optionnel technologique.
Les enseignements optionnels de Langues et cultures de l’Antiquité latin et grec peuvent être choisis en plus d’un enseignement optionnel général et/ou technologique.

Quels sont les enseignements optionnels ?

L’élève peut choisir un enseignement général parmi :

  • Langues et cultures de l'Antiquité : latin (3 h)
  • Langues et cultures de l'Antiquité : grec (3 h)
  • Langues vivantes C étrangère ou régionale (3 h)
  • Arts : au choix parmi arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre (3 h)
  • Éducation physique et sportive (EPS) (3 h)
  • Arts du cirque (6 h)
  • Écologie-agronomie-territoires-développement durable (uniquement proposé dans les lycées d’enseignement général et technologiques agricole) (3 h)

L’élève peut choisir un enseignement technologique parmi :

  • Management et gestion : 1h30
  • Santé/social : 1h30 
  • Biotechnologies : 1h30
  • Sciences de laboratoire : 1h30
  • Sciences de l’ingénieur : 1h30 
  • Création et innovation technologiques : 1h30
  • Création et culture – design Atelier artistique : 6h
  • Culture et pratique de la danse / ou de la musique / ou du théâtre 6h (voir ci-dessous) : cet enseignement optionnel, ouvert à tous, est cependant déterminant pour entrer en S2TMD en première)

La danse est donc présente parmi les enseignements optionnels généraux et technologiques (notons que cet enseignement technologique de six heures n’est ouvert pour le moment qu’au lycée Clémenceau à Montpellier et s’adresse à des élèves ayant une pratique de la danse)

Quels sont les contenus des programmes?

Tous les programmes sont disponibles ici

En classe de seconde:

  • L’enseignement optionnel vise trois finalités principales :

-    vivre et explorer des pratiques plurielles en danse et les étapes du processus de création artistique ;

-    développer des connaissances sur le spectacle vivant : les œuvres, les métiers et les lieux ;

-    développer une pensée réflexive sur ses prestations et sur les pratiques chorégraphiques.

  • 4 compétences sont à construire: découvrir, créer, rencontrer et s'interroger
  • le thème d'étude à traiter en classe de seconde est: la danse, une approche plurielle. « Il s’agit d’amener l’élève à questionner la danse à travers ses différents styles et pratiques, ses origines, ses approches techniques et esthétiques plurielles. Différentes notions et problématiques peuvent venir en support de cette réflexion en fonction des œuvres, des pratiques et des démarches étudiées. Ce thème d’étude peut être traité à travers un ou plusieurs axes de questionnement : la danse ou les danses, la danse comme acte poétique et politique, les représentations du corps à travers le monde, la danse comme prisme de lecture des sociétés d’hier et d’aujourd’hui, la danse et ses transformations dans le temps, la danse et ses interactions avec les autres arts, la danse et ses interactions avec d’autres disciplines (philosophie, esthétique, anthropologie, sociologie, histoire, mathématiques, nouvelles technologies etc.). »

 

En classe de première :

  • L’enseignement optionnel vise trois finalités principales

- s’engager dans l’expérimentation, initier une démarche artistique personnelle destinée à être partagée avec d’autres publics ;

- développer des connaissances sur le spectacle vivant : les œuvres, les métiers, les lieux ;

- approfondir une pensée réflexive sur ses prestations et sur les pratiques chorégraphiques.

  • 4 compétences sont à construire : expérimenter, créer, partager et analyser.
  • le thème d'étude à traiter en classe de première est: la danse, une expérience de l’altérité « Il s’agit d’amener l’élève à questionner la danse et le corps à travers la relation à l’autre, au sein des œuvres, des démarches d’artistes ou des pratiques collectives. Ce thème d’étude peut être traité à travers un ou plusieurs axes de questionnement. Par exemple : la dimension de l’altérité dans la construction de sa propre danse, l’interaction entre soi et l’autre, la place de l’individu dans le groupe, le collectif et ses résonances, la danse comme médium de rencontre de l’autre, la danse créatrice de liens sociaux (pratiques intergénérationnelles, interculturelles), la danse comme pratique inclusive… Différentes notions et problématiques pourront venir en support de cette réflexion en fonction des œuvres, des pratiques et des démarches étudiées. »

 

En classe de terminale :

  • L’enseignement optionnel vise trois finalités principales

- s’engager dans l’expérimentation, initier une démarche artistique personnelle destinée à être partagée avec d’autres publics ;

- développer des connaissances sur le spectacle vivant : les œuvres, les métiers, les lieux ;

- approfondir une pensée réflexive sur ses prestations et sur les pratiques chorégraphiques.

  • 4 compétences sont à construire : choisir, créer, transmettre, se situer.
  • le thème d'étude à traiter en classe de terminale  est: la danse, une expérience de la transmission. Cette interrogation amène l’élève à appréhender la danse comme transmission d’enjeux de mémoire et comme expérience sociale d’appropriation, de partage et de réinvention. Des outils pratiques et théoriques propres au champ chorégraphique sont mobilisés par le professeur et par les élèves pour traiter le thème d’étude. Ils portent sur le corps en mouvement, l’écriture chorégraphique, la réception et l’analyse de l’œuvre, la référence aux œuvres et aux artistes. Ces outils sont précisés dans la partie « Conditions de mise en œuvre de l’enseignement optionnel de danse ». La définition de problématiques peut orienter la réflexion en fonction des œuvres étudiées. "

 

L'évaluation est en contrôle continu .Il n'y a plus d'épreuve terminale pour le bac.